En général, les écoles, les collèges et les lycées portent le nom d’une personnalité bien connue du public : Jules Ferry, Nelson Mandela, Antoine de Saint-Exupéry, Marie Curie, etc. Mais qui était cet Émile Mazé dont notre collège est le seul en France à porter le nom ?

d'après un cliché de l'Association des Anciens du lycée Dupuy de Lôme
d’après un cliché de l’Association des Anciens du lycée Dupuy de Lôme

Émile Paul Edouard Mazé naît le 14 décembre 1894 à Moëlan. Il est professeur de mathématiques au Lycée Dupuy de Lôme, à Lorient. Ses élèves l’ont affectueusement surnommé Jésus, à cause de ses cheveux longs et de sa barbe. Comme son illustre homonyme, il sera amené à faire lui aussi le sacrifice de sa vie, dans le cadre de la Résistance.

Dès le début de l’occupation, les Allemands installent à Lorient une redoutable base de sous-marins (U-Boots). Place stratégique sur l’Atlantique, le port et la ville vont subir les bombardements alliés pendant toute la durée du conflit.

Le lycée Dupuy de Lôme est détruit par un bombardement au début de 1943. Émile Mazé et sa classe sont repliés à Guéméné-sur-Scorff. Le professeur y crée un groupe de résistants avec quelques élèves courageux. Le groupe se spécialise dans la fourniture de faux papiers aux résistants et aux réfractaires au travail obligatoire (STO). C’est une mission particulièrement dangereuse car elle oblige à avoir une adresse fixe et tout un matériel pouvant servir de pièce à conviction en cas de perquisition : cartes d’identité vierges, fausses cartes d’alimentation, faux tampons officiels, etc.

À la suite d’un attentat contre un véhicule allemand, quatre jeunes du groupe sont arrêtés à Guéméné, le 2 mai 1944. Ce jour-là, Émile Mazé se trouve dans sa famille à Douarnenez. Prévenu par son réseau, il aurait pu s’échapper. Il choisit pourtant de revenir à Guéméné et se laisse arrêter par les Allemands. Jugeant sa responsabilité supérieure à toute considération personnelle, il partage le sort de ses compagnons jusqu’au bout. Ils sont tous exécutés à la Citadelle de Port-Louis au matin du 10 juin 1944.

Aujourd’hui, il existe une rue Émile Mazé à Guéméné-sur-Scorff. Notre collège entretient lui aussi sa mémoire en portant (fièrement) son nom.

Sources :